Logo des éditions Cornac

Lien vers notre page Facebook


Petaluda tome 5, Petaluda au château de Berlin
Sophie-Luce Morin, auteur — Julie Besançon, illustrateur

flèche Résumé
L’aventure m’appelle encore ! Cette fois-ci, c’est à bord d’une calèche que je roule jusqu’en Allemagne, où m’attend Shaka : il veut me présenter Jean-Sébastien Bach et son fils, Wilhelm Friedmann !
Dans ce magnifique pays, je découvre l’univers merveilleux de la musique, je fais une promenade à cheval et je réalise l’un de mes plus grands rêves : rencontrer des fées !
Comme si ce n’était pas assez, voilà que Wilhelm tombe amoureux fou d’une princesse triste vivant au château de Berlin. Mon ami va-t-il parvenir à lui redonner le sourire ?
Pour le savoir, c’est facile : ouvre ce livre !
On t’attend. XXX

flèche À propos des auteurs
Sophie-Luce Morin, auteur
Sophie-Luce Morin est née à Hauterive le jour même de son anniversaire, sous le signe du Tigre, ascendant Sceptique. Toute son enfance s’est déroulée sans heurt, ses parents ayant agi avec elle comme si elle était normale.

Depuis plusieurs années déjà, elle se consacre à l’écriture d’une succession de niaiseries qui se déclinent en divers genres  : albums, poésies, romans, scénarios, verbiage universitaire, procès-verbaux insipides, rapports annuels soporifiques et demandes de subvention (toutes restées sans réponse).

Plus sérieusement, Sophie-Luce adore les pâtes, ses enfants (souvent), le velouté de courge musquée, les carrés aux dattes, le brie fondu aux canneberges, son chum (presque tout le temps), les carottes trempées dans le baba ganouj, ses amis (la plupart du temps), les fleurs et tout ce qui est bleu et pas nécessairement comestible, l’ordre de ses préférences étant aléatoire et soumis à quelques principes biologiques obscurs qu’elle-même parvient mal à décrypter.

En savoir plus


Julie Besançon, illustrateur
Julie est une artiste multidisciplinaire à la fois peintre, illustratrice, photographe et grande rêveuse au cœur d’enfant. Pendant son baccalauréat en design graphique à l’UQÀM, elle découvre l’illustration et se rend compte qu’elle peut vivre de ses ­dessins tout en restant dans son monde imaginaire. C’est plus qu’une découverte, c’est une révélation. Depuis, elle a publié onze livres dans différentes maisons d’édition. Son style a un parfum de petits pieds de bébé, de soupe de boue, de couronne de pâque­rettes, d’attaque de pirates et de voyage en lit volant. Elle adore les tempêtes (elle joue à être en Sibérie), les phrases qu’on ne comprend pas et qui font rire, les fois où elle essaie de ne pas dire une surprise et finalement la dit, les couleurs — surtout celles qu’elle n’avait jamais vues — et son chum (appelé « créature de rêve »). Aujourd’hui, Julie partage son temps entre les contrats d’illustration, la gestion de sa collection de décorations pour enfants et la création d’un petit être.

En savoir plus