Logo des éditions Cornac

Lien vers notre page Facebook


Comme le vent
Sophie-Luce Morin, auteur — Amélie Montplaisir, illustrateur

flèche Résumé
Alizée, la petite sœur d’Alec, vient juste de mourir d’une leucémie. Alec est vraiment triste, mais il se sent aussi très seul et coupable. À la maison comme à l’école, rien ne va plus. Et Alec a l’impression que personne ne peut le comprendre. Pourtant, Alizée est toujours là, cachée dans son cœur et ses souvenirs. C’est ce que monsieur Legros, le directeur de l’école, va lui faire découvrir d’une manière très originale.

Comme le vent, un petit roman illustré bouleversant et positif sur la mort d’un proche pour les plus jeunes.

flèche À propos des auteurs
Sophie-Luce Morin, auteur
Sophie-Luce Morin est née à Hauterive le jour même de son anniversaire, sous le signe du Tigre, ascendant Sceptique. Toute son enfance s’est déroulée sans heurt, ses parents ayant agi avec elle comme si elle était normale.

Depuis plusieurs années déjà, elle se consacre à l’écriture d’une succession de niaiseries qui se déclinent en divers genres  : albums, poésies, romans, scénarios, verbiage universitaire, procès-verbaux insipides, rapports annuels soporifiques et demandes de subvention (toutes restées sans réponse).

Plus sérieusement, Sophie-Luce adore les pâtes, ses enfants (souvent), le velouté de courge musquée, les carrés aux dattes, le brie fondu aux canneberges, son chum (presque tout le temps), les carottes trempées dans le baba ganouj, ses amis (la plupart du temps), les fleurs et tout ce qui est bleu et pas nécessairement comestible, l’ordre de ses préférences étant aléatoire et soumis à quelques principes biologiques obscurs qu’elle-même parvient mal à décrypter.

En savoir plus


Amélie Montplaisir, illustrateur
Après des études en arts plastiques et en scénographie, Amélie Montplaisir a tout d’abord évolué dans l’art du costume et de la marionnette, avant de s’orienter vers l’art thérapie. Puis, elle est partie en voyage en Corée et à Paris, où elle a notamment appris la peinture sur soie en compagnie de vieilles dames. De retour dans son Québec natal, elle a eu deux enfants et a décidé de se dédier à sa passion première pour les arts visuels. Comme le vent est sa première incursion dans la littérature jeunesse.

En savoir plus